Accueil ::> Cycle 4 ::> Compétences ::> Quels domaines, pour quelles compétences ?

Quels domaines, pour quelles compétences ?

dimanche 3 juillet 2016, par Jérémy Stanic.

Extrait du B.O. spécial n°11 du 26 novembre 2015

Français

L’enseignement du français joue au cycle 4, comme dans les cycles précédents, un rôle décisif dans la réussite scolaire, tant pour le perfectionnement des compétences de lecture et d’expression utilisées dans tous les champs de la connaissance et de la vie sociale que pour l’acquisition d’une culture littéraire et artistique.

Au cycle 3, les élèves ont développé des capacités à lire, comprendre et interpréter des documents de natures diverses, particulièrement des textes littéraires. Ils ont enrichi leurs compétences de communication et d’expression, écrites et orales, dans des situations de plus en plus complexes, structurant leurs connaissances et élaborant une pensée propre. Ils sont entrés dans une étude de la langue explicite et réflexive, au service de la compréhension et de l’expression.

L’enseignement du français en cycle 4 constitue une étape supplémentaire et importante dans la construction d’une pensée autonome appuyée sur un usage correct et précis de la langue française, le développement de l’esprit critique et de qualités de jugement qui sont nécessaires au lycée.

Cet enseignement s’organise autour de compétences et de connaissances qu’on peut regrouper en trois grandes entrées :

- le développement des compétences langagières orales et écrites en réception et en production ;

- l’approfondissement des compétences linguistiques qui permettent une compréhension synthétique du système de la langue, incluant systèmes orthographique, grammatical et lexical ainsi que des éléments d’histoire de la langue (en lien avec les langues anciennes et les langues vivantes étrangères et régionales) ;

- la constitution d’une culture littéraire et artistique commune, faisant dialoguer les œuvres littéraires du patrimoine national, les productions contemporaines, les littératures de langue française et les littératures de langues anciennes et de langues étrangères ou régionales, et les autres productions artistiques, notamment les images, fixes et mobiles.

Le professeur de français veille à articuler les différentes composantes de son enseignement, en organisant les activités et les apprentissages de façon cohérente, autour d’objectifs convergents, par périodes et en construisant sur l’année scolaire une progression de son enseignement adaptée aux besoins de ses élèves. Ainsi, le travail mené pour développer les compétences langagières orales et écrites est effectué en lien étroit avec la découverte et l’étude de textes littéraires et d’œuvres artistiques, choisis librement par le professeur en réponse aux questionnements structurant la culture littéraire et artistique au cycle 4.

Le travail en français, dans les différents cadres possibles (cours de français, accompagnement personnalisé, enseignements pratiques interdisciplinaires...), permet de nombreux et féconds croisements entre les disciplines. Tant sur le plan culturel que sur le plan linguistique, le professeur de français veille tout particulièrement à ménager des rapprochements avec les langues et cultures de l’Antiquité. Il puise aussi librement dans les thématiques d’histoire des arts pour élaborer des projets et établir des liens entre les arts du langage, les autres arts et l’histoire. En outre, l’enseignement du français joue un rôle déterminant dans l’éducation aux médias et à l’information : les ressources du numérique trouvent toute leur place au sein du cours de français et sont intégrées au travail ordinaire de la classe, de même que la réflexion sur leurs usages et sur les enjeux qu’ils comportent. Enfin, l’enseignement du français contribue fortement à la formation civique et morale des élèves, tant par le développement de compétences à argumenter que par la découverte et l’examen critique des grandes questions anthropologiques, morales et philosophiques soulevées par les œuvres littéraires.

 

Compétences travailléesDomaines du socle
Comprendre et s’exprimer à l’oral

  • Comprendre et interpréter des messages et des discours oraux complexes.
  • S’exprimer de façon maitrisée en s’adressant à un auditoire.
  • Participer de façon constructive à des échanges oraux.
  • Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole.
1, 2, 3
Lire

  • Lire des images, des documents composites (y compris numériques) et des textes non littéraires.
  • Lire des œuvres littéraires, fréquenter des œuvres d’art.
  • Élaborer une interprétation de textes littéraires.
1, 5
Écrire

  • Utiliser l’écrit pour penser et pour apprendre.
  • Adopter des stratégies et des procédures d’écriture efficaces.
  • Exploiter des lectures pour enrichir son écrit.
1
Comprendre le fonctionnement de la langue

  • Connaitre les aspects fondamentaux du fonctionnement syntaxique.
  • Connaitre les différences entre l’oral et l’écrit.
  • Maitriser la forme des mots en lien avec la syntaxe.
  • Maitriser le fonctionnement du verbe et son orthographe.
  • Maitriser la structure, le sens et l’orthographe des mots.
  • Construire les notions permettant l’analyse et la production des textes et des discours.
  • Utiliser des repères étymologiques et d’histoire de la langue.
1, 2
Acquérir des éléments de culture littéraire et artistique

  • Mobiliser des références culturelles pour interpréter les textes et les productions artistiques et littéraires et pour enrichir son expression personnelle.
  • Établir des liens entre des productions littéraires et artistiques issues de cultures et d’époques diverses.
1, 5

Voir en ligne : Extrait du B.O. spécial n°11 du 26 novembre 2015